Pistes et procédures

Système de pistes

L'Aéroport de Bâle-Mulhouse dispose d'un système de pistes en croix.
La piste principale, longue de 3900 mètres, peut recevoir tous types d'avions par tous temps.

La piste secondaire, dite préférentielle et orientée est-ouest, a été prolongée début 2001 de 1600 à 1820 mètres.
Son utilisation est dépendante du type et des performances des avions. Elle sert essentiellement pour des décollages de petit- et moyen-porteurs vers l'Ouest.

Procédures

Les procédures de départ décrivent pour chaque piste et sens de piste, la façon dont les avions se dirigent vers les points de transfert aux centres de contrôle voisins.
Les équipages sont tenus d'adopter le régime de montée de moindre bruit, propre à chaque avion et sont donc conçues pour minimiser l'impact sonore.
Une même procédure conduit à une dispersion normale de trajectoires, notamment en cas de virage en fonction du vent, de la précision instrumentale, et surtout de la vitesse des avions. Dans certains cas, comme par exemple des conditions météorologiques défavorables ou des raisons de séparation du trafic, les procédures utilisées peuvent différer des procédures de départ standard. La régulation de ces cas spécifiques incombe à l'Aviation Civile.

A l'arrivée, la piste principale est dotée d'une procédure de précision, radio balisée (Instrument Landing System - ILS) pour les atterrissages par le nord (ILS 15) et par le sud (ILS 33). Les approches par l'ILS 15 représentent la grande majorité (plus de 90%) des atterrissages, qui amène les vols en approche finale au-dessus de la forêt de la Hardt. La deuxième configuration,l'ILS 33, est utilisée dans environ 10 % des cas.

Sens d’utilisation des pistes

Le choix du sens d'utilisation d'une piste dépend notamment des conditions de vent, les décollages et atterrissages se faisant généralement face au vent. Par ailleurs, certains phénomènes météorologiques (ex : fronts orageux) jouent aussi un rôle dans la prise de décision.

En conformité avec les recommandations internationales, et pour des raisons de sécurité, dès lors que la composante de vent arrière moyenne dépasse 5 nœuds, la piste 15 ne doit plus être utilisée à l’atterrissage. Cette valeur est généralement atteinte en peu de temps lors de bourrasques ou de brusques rafales de vent du nord qui peuvent atteindre 10 nœuds.

Les Autorités de l’Aviation Civile évaluent constamment la situation en fonction du la vitesse du vent mesurée à proximité de la piste et des rafales qui pourraient survenir. Le changement d’utilisation des pistes est également fonction des prévisions météorologiques pour les heures à venir, de l’état de la piste et de la situation du trafic aérien. Etant donné que chaque changement d’utilisation de piste implique une réorganisation du trafic pour les atterrissages et les décollages dans un périmètre relativement important, il est préférable d’éviter des changements trop fréquents lors de la journée et en particulier lors des heures de trafic dense.


DroppedUriImg-5

2016 utilisation des pistes


En cliquant sur certaines des cases suivantes, vous pouvez visualiser des tracés radars représentant diverses procédures.

Mise à jour - Août 2017 -