21/01/2005

easyJet ouvre une nouvelle base à l'EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg

A compter de juin 2005, easyJet basera trois avions du type A319 (156 sièges) à l'EuroAirport. Les avions seront opérés par easyJet Switzerland.

 

Au travers de l'ouverture de cette nouvelle base à l'EuroAirport, environ 180 emplois directs seront générés. De plus, 200 emplois seront créés dans les services d'assistance au sol.

 

Le premier Airbus A319 arrivera à l'EuroAirport début juin 2005, le deuxième fin juin, et le troisième est prévu courant juillet. A moyen terme la capacité basée devrait s'élever à 6 avions. Les lignes existantes vers Berlin Schönefeld (2x/jour), Liverpool (1x/jour), Londres Luton (2x/jour) et Londres Stansted (1x/jour) sont maintenues. easyJet communiquera ultérieurement son offre de destinations supplémentaires au départ de l'EuroAirport et invite les clients à exprimer leurs souhaits de destinations au départ de l’EuroAirport via l’adresse email : debalevers@easyJet.com

.

Pour l’EuroAirport, cette décision d’easyJet permet de confirmer l’optimisme exprimé en début d’année 2005 concernant la reprise de la croissance du trafic et les prévisions de 3 millions de passagers pour l’année 2005 seront avec cette annonce probablement dépassées.

 

La capacité basée, y compris les destinations existantes, correspond à un volume de passagers attendu à partir de juin 2005 et pour les 12 mois suivants de l'ordre de 1,5 million.

 

L'EuroAirport est conscient de la compétition croissante entre les sites aéroportuaires et se félicite de la décision prise par easyJet. L'EuroAirport est convaincu que l'offre easyJet répond à une profonde demande locale. Cette expansion contribuera également à l'augmentation de la valeur ajoutée touristique dans la Regio TriRhena.

 

Grâce à cette décision, l'EuroAirport sera en mesure de contribuer encore davantage à la promotion de l'économie régionale, à la préservation des emplois directs et indirects et à l'augmentation de la notoriété touristique régionale au niveau européen.