24/09/2019

Nouvelle liaison ferroviaire de L’EuroAirport

Le bilan du deuxième temps fort de la concertation est à la disposition de tous sur le site du projet www.eapbyrail.org.

Le deuxième temps fort de concertation publique sur le projet de Nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg s’est tenu du Le deuxième temps fort de concertation publique sur le projet de Nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg s’est tenu du 13 septembre au 12 octobre 2018*. Il a permis aux habitants et aux acteurs de s’informer, d’échanger et de faire part de leur avis sur le projet.


* Un premier temps fort de concertation sur le projet avait été organisé du 6 mai au 20 juin 2013.

Cette concertation s’est tenue en France, en Suisse et en Allemagne. Elle a donné lieu à
4 réunions publiques organisées à Saint-Louis, Bâle, Mulhouse et Lörrach et a proposé différentes modalités pour associer largement le public (ateliers, site Internet, formulaire d’expression en ligne, Facebook, vidéo de présentation du projet, application sur la desserte, etc.). Afin d’approfondir la thématique du bruit ferroviaire, une réunion publique supplémentaire a été organisée à Saint-Louis le 13 février 2019.

La concertation a été conduite par les maîtres d’ouvrage SNCF Réseau et l’Aéroport de Bâle-Mulhouse, associés à la Région Grand Est, autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux de voyageurs (TER) et des transports routiers non urbains et l’Office fédéral des transports (OFT), chargé de mettre en œuvre la politique suisse en matière de transports publics.

Elle a été placée sous le regard d’un garant, M. François Leblond, qui a veillé au bon déroulement de la démarche et à la qualité des informations diffusées.


LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE LA CONCERTATION

Le bilan de la concertation met en lumière quatre grands enseignements auxquels les porteurs du projet de Nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport s’engagent à donner suite :
•    le projet est majoritairement soutenu et très attendu : les porteurs du projet sont encouragés à poursuivre les études et les discussions sur le financement de la réalisation
•    la problématique du bruit ferroviaire à Saint-Louis et pour les communes riveraines de la ligne existante Mulhouse-Bâle est intégrée : l’étude acoustique a été approfondie et ses résultats ont été présentés et explicités au cours de la réunion publique du
13 février 2019 à Saint-Louis

•    afin de prendre en compte les interfaces entre le projet de nouvelle liaison ferroviaire et les projets locaux portés par Saint-Louis Agglomération, des variantes ont été travaillées et proposées en janvier 2019 par les porteurs du projet. Des points d’accord sont trouvés et des choix d’aménagement pourront s’opérer sur ces bases concernant notamment l’ouvrage de franchissement du Technoport et les accès routiers à l’EuroEastPark
•    les nombreuses attentes exprimées sur la desserte ont été notées avec attention : intermodalité, parkings dans les gares, trajet terminal sur la plate-forme aéroportuaire, amplitude adaptée aux horaires des salariés et des derniers ou premiers vols quotidiens, etc. Les autorités organisatrices des transports s’engagent à prendre en compte au mieux ces demandes et à collaborer avec les collectivités locales pour mettre en œuvre, en amont de la mise en service de la Nouvelle liaison ferroviaire, les conditions qui permettront de rendre l’offre ferroviaire encore plus attractive


LES DOCUMENTS MIS EN LIGNE

Les documents suivants sont en ligne sur le site www.eapbyrail.org :

•    le bilan de la concertation rédigé par les porteurs du projet (SNCF Réseau, EuroAirport, Région Grand Est, OFT)
•    les annexes au bilan regroupant les comptes rendus de l’ensemble des réunions de la concertation (en français et en allemand) ainsi que l’intégralité des contributions reçues, dans leur langue d’origine
•    le compte rendu de la concertation rédigé par M. François Leblond, garant de la concertation
•    les rapports et synthèses des études socio-économiques, de bruit ferroviaire et de trafics aériens ainsi qu’une note sur la méthodologie de calcul des effets du projet sur le bruit aérien


LE PROJET DE NOUVELLE LIAISON FERROVIAIRE DE L’EUROAIRPORT

Le projet de Nouvelle liaison ferroviaire est actuellement à l’étude pour une mise en service à l’horizon 2028.

Il a pour objectif de proposer une desserte performante de l’EuroAirport, toute la journée de
5 h à 23 h avec des horaires cadencés et 3 familles de liaisons :

•    Strasbourg-Mulhouse-Bâle : 2 trains par heure et par sens
•    Mulhouse-Bâle-Liestal : 2 trains par heure et par sens
•    EuroAirport-Bâle-Laufon : 2 trains par heure et par sens

De nombreuses correspondances dans les villes desservies permettront de relier un vaste territoire trinational couvrant le sud du pays de Bade, le nord-ouest de la Suisse, l’Alsace et le nord de la Franche-Comté.

Par une déclaration d’intention signée le 15 décembre 2017, la Région Grand Est, les Cantons de Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Soleure se sont engagés à mettre en œuvre cette desserte de l’EuroAirport à l’horizon de réalisation du projet.

Les aménagements nécessaires à la mise en œuvre de cette desserte, dont le coût est estimé à 250 millions d’euros hors taxes aux conditions économiques de juin 2017, consistent en :

•    la construction de 6 km de voie ferroviaire nouvelle en dérivation de la ligne existante
Strasbourg-Mulhouse-Bâle ;
•    la création d’une halte ferroviaire implantée au contact immédiat de l’aérogare.

Près de 25 000 personnes, passagers aériens, visiteurs de l’Aéroport et salariés des entreprises installées sur le site aéroportuaire, se rendent ou quittent chaque jour l’EuroAirport. Le projet de Nouvelle liaison ferroviaire leur offrira un accès direct en train, rapide et fiable, permettant ainsi un report modal significatif de la route vers le rail.

De plus, le projet fait partie intégrante du plan de développement du RER trinational de Bâle (trireno), ce qui permettra une meilleure connexion des réseaux ferroviaires français et suisses et une facilitation des déplacements quotidiens des habitants en proposant des liaisons directes vers la Suisse sans changement à Bâle.



* Un premier temps fort de concertation sur le projet avait été organisé du 6 mai au 20 juin 2013.