26/11/2010

Mesures de protection contre les nuisances sonores

et affirmation de la valeur socio-économique de l'EuroAirport

Lors de sa séance du 8 octobre 2010, le Conseil d'administration de l'Aéroport de Bâle-Mulhouse a adopté trois nouvelles mesures de protection contre le bruit et pris une décision préventive à effet immédiat.

Cette démarche s'inscrit dans la recherche d'un équilibre entre les considérations économiques, la protection de l'environnement et les besoins des utilisateurs de l'Aéroport. Elle reflète la poursuite de la politique de limitation des nuisances sonores autour de l'Aéroport, mise en place progressivement par le Conseil d'administration depuis les années 90.

Adoptant une approche équilibrée, l'EuroAirport vise à assurer le développement durable de la plateforme aéroportuaire, qui avec ses plus de 6 500 emplois directs, est l'un des plus grands employeurs de la région.

L'EuroAirport joue un rôle important pour la région des trois pays : il est le 3ème aéroport Suisse après Zurich et Genève, le 5ème aéroport régional en France et en Allemagne, il répond aux besoins de toute la région sud-ouest du Bade-Wurtemberg. Selon une étude menée par un cabinet londonien indépendant afin d'évaluer la valeur socio-économique de l'EuroAirport, les activités de l'Aéroport sont à l'origine de plus de 27 000 emplois (effets directs, indirects, induits et catalytiques). Elles génèrent 3,9 milliards de ventes, presque 1 milliard de revenus et 1,4 milliards de valeur ajoutée (année de référence : 2008).

Pour plus d'informations : Communiqué de presse EuroAirport