13/06/2014

L’EuroAirport en 2013 : un chiffre d’affaires en progression, endettement net à son niveau historiquement le plus bas

L'exercice 2013 a une nouvelle fois été couronné de succès pour l'EuroAirport. L'aéroport binational du cœur de la Région des Trois Pays a enregistré un chiffre d’affaires de 109 millions d’euros, en hausse de 2,4 % par rapport à l’année précédente. Cette croissance s'explique, entre autres, par l’utilisation d’avions de plus grande capacité, un meilleur taux de remplissage, l'extension de l'offre de vols et par l'augmentation des fréquences de vol sur les lignes existantes.

Les recettes des activités aéronautiques enregistrent une légère hausse de 3,3 % par rapport à 2012. L’impact de la hausse du trafic a été partiellement minimisé par la baisse de certains tarifs de vente et par l’évolution du taux de change euro/franc suisse. Les ressources extra-aéronautiques sont en augmentation de 1,5 % : tandis que les recettes commerciales et parkings progressent en phase avec l’évolution du trafic passager, les loyers sont en baisse de 5 %.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 5,1 millions d’euros ( +7,5% ). Parmi ces charges, la masse salariale compte pour une augmentation de 2,8 millions d’euros. Ainsi, fin 2013, l’effectif moyen en équivalent temps plein ( ETP ) avait été augmenté de 23 personnes à 298 employés. Cette augmentation essentielle est liée à la croissance du trafic passagers depuis plusieurs années.
 
Le résultat financier s’est bien amélioré grâce aux produits de placements et à des pertes de change moins importantes qu’en 2012. Fin 2013, l’EuroAirport affiche un résultat net de 21,3 millions d’euros. La capacité d’autofinancement, qui s’élève à 40,4 millions d’euros, est en hausse de 3,5 millions d’euros par rapport à 2012.

L'endettement net a été ramené à 17,6 millions d'euros ( baisse de 16,5 millions d’euros par rapport à 2012). Le ratio endettement sur capacité d'autofinancement a diminué de 0,9 à 0,4 année. Depuis 2002, l'EuroAirport a su réduire son endettement net de 153 millions d'euros. Grâce à cette bonne santé financière, l’aéroport peut aborder avec sérénité les investissements majeurs nécessaires à son développement au cours des années à venir.
 
En 2013, le niveau des investissements se situe à un niveau élevé de 26,7 millions d’euros. Les travaux en cours pour les futures installations de traitement du fret du nouveau Cargo Terminal en Zone 4 et l’extension du tarmac nord constituent les principaux investissements de l’année.

Au cours des quatre premiers mois de 2014, l'EuroAirport a transporté 1,7 millions de passagers, soit une hausse de 6 % par rapport à la même période de l’année précédente. Pendant le même laps de temps (janvier à avril 2014), le nombre de mouvements (décollages et atterrissages) a diminué de Au cours des quatre premiers mois de 2014, l'EuroAirport a transporté 1,7 millions de passagers, soit une hausse de 6 % par rapport à la même période de l’année précédente. Pendant le même laps de temps (janvier à avril 2014), le nombre de mouvements (décollages et atterrissages) a diminué de  1 %.

Pour la fin 2014, l'EuroAirport table sur une croissance du nombre de passagers d'environ 5 % (6,2 millions).


Le Rapport Annuel 2013 de l’EuroAirport peut être téléchargé sur  rubrique «L'EuroAirport – Demande de documentation – Rapport Annuel 2013» ou commandé sous forme papier à travers le service Communication de l’EuroAirport