20/07/2020

L’Aéroport de Bâle-Mulhouse accueille Philippe Knibiely et Sylvain Rousselle

Le premier adjoint au maire de Saint-Louis, Philippe Knibiely, succède à feu Jean-Marie Zoellé au sein du Conseil d’Administration de l’EuroAirport. Suite au départ en retraite d’Hubert Monzat en avril 2020, Sylvain Rousselle a par ailleurs pris les fonctions de nouveau contrôleur financier français de l’établissement public binational.

M. Knibiely dispose d’une solide expérience en matière environnementale qu’il met au service de ses mandats à l’échelle municipale et transfrontalière, M. Rousselle a quant à lui mis sa double compétence juridico-financière au service des plus prestigieuses institutions françaises et à l’international. Ces deux personnalités, qui ont été accueillies en séance du Conseil d’Administration le 10 juillet dernier, représentent ainsi des nominations de poids pour la gouvernance de l’aéroport binational.

Deux nominations d’importance alignées sur la stratégie de l’EuroAirport
« L’arrivée de MM. Knibiely et Rousselle est un atout dans la période particulière que nous traversons, » a annoncé Luc Gaillet, Président de l’Aéroport de Bâle-Mulhouse, lors de la séance du 10 juillet dernier. « Le Conseil d’Administration de l’Aéroport se réjouit de la nomination de ces personnalités compétentes et impliquées, » a poursuivi M. Gaillet. L’expertise de M. Knibiely dans le domaine environnemental conforte la plateforme binationale dans la mission stratégique que s’est fixée son Conseil d’Administration : « assurer la connectivité du territoire trinational en adoptant une démarche de développement durable ». L’expérience à l’international de M. Rousselle représente quant à elle un atout indéniable pour la compréhension des aspects multiculturels.

Un nouvel Administrateur français
Philippe Knibiely, 53 ans, a été élu premier adjoint de la Ville de Saint-Louis en charge des finances, des démarches transversales de l’environnement et de la transition énergétique en mai 2020. Suite à un premier mandat d’adjoint en charge de l’environnement et de conseiller communa    utaire de Saint-Louis Agglomération de 2014 à 2020, il a été élu Vice-président de Saint-Louis Agglomération le 15 juillet dernier. Il est ainsi en charge de l’environnement et de la transition énergétique et animera la commission dédiée à ces sujets à l’agglomération.
Ses convictions environnementales se sont traduites dès ses études par sa formation de technicien supérieur en protection de la nature, puis par ses multiples mandats et fonctions dans le domaine. Il a également été Vice-président de l’association Réserve naturelle de France de 2004 à 2010 et est membre actif du Centre Trinational pour l’Environnement de Weil-am-Rhein ainsi que du conseil consultatif de l’Eurodistrict Trinational de Bâle. Chevalier de l’ordre national du mérite, M. Knibiely a également été Conseiller régional et détient des mandats municipaux depuis plus de 30 ans.

C’est par arrêté du 23 juin 2020 que le Secrétaire d’Etat chargé des Transports a nommé M. Knibiely membre du Conseil d’Administration de l’Aéroport de Bâle-Mulhouse en qualité de représentant du conseil municipal de la Ville de Saint-Louis. Le Conseil d’Administration a approuvé en outre sa nomination au sein du Comité Consultatif Tripartite (« Beirat »). Constitué de 18 membres, le « Beirat » a pour objectif d’instituer une concertation suivie entre l’aéroport et les autorités, organismes économiques, collectivités publiques et autres partenaires du Bade-Sud afin d’associer au mieux nos voisins allemands à la gouvernance de l’Aéroport.

Un nouveau Contrôleur financier français
Également versé dans les affaires multiculturelles, Sylvain Rousselle a été nommé le 24 juin 2020, Contrôleur financier français de l’Aéroport de Bâle-Mulhouse sur décision conjointe du Ministre de l’Economie et des Finances et du Secrétaire d’Etat chargé des Transports. Diplômé de l’École du Barreau de Paris en 1986, titulaire de trois masters et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration, M. Rousselle a mené une grande partie de sa carrière à l’international et en Outre-mer : à l’ambassade de France à Alger dès 1988, au Caire en 2006 ainsi qu’au Haut-commissariat de la Polynésie française en 2011. Sylvain Rousselle a également exercé ses fonctions au sein des ministères français de 1989 à 2011. Rapporteur à la première chambre de la Cour des comptes de 2014 à 2015, il est actuellement Contrôleur général économique et financier du ministère de l’économie et des finances. C’est à ce titre qu’il intervient pour l’Aéroport de Bâle-Mulhouse, ainsi que pour les sociétés aéroportuaires et les grands ports maritimes de la Guadeloupe et de la Martinique.
 
Si les contrôleurs financiers - Jean-Paul Vest, Contrôleur financier suisse, et Sylvain Rousselle -  ne sont pas administrateurs de l’EuroAirport et ne possèdent pas de voix délibérative, ils assistent cependant de droit à toutes les séances du Conseil d’Administration et bénéficient de pouvoirs de surveillance étendus sur les opérations et la situation financière de l’Aéroport. Ils sont également membres de la Commission d’Audit et de Contrôle de l’Aéroport.

La France et la Suisse, main dans la main au quotidien
Rappelons que l’Aéroport de Bâle-Mulhouse est le seul aéroport au monde disposant d’une structure et d’une organisation véritablement binationales. Les statuts de l’établissement public ont été mis en place par une convention spécifique entre l’Etat Français et la Confédération Suisse en juillet 1949. C’est ainsi que le Conseil d’Administration et les comités sont composés de représentants des deux pays de manière paritaire, garantissant une coopération harmonieuse et un équilibre des pouvoirs dans la prise de décision.
Au-delà de son statut franco-suisse, l’Aéroport intègre pleinement sa vocation trinationale sur le territoire franco-germano-suisse en associant l’Allemagne à titre consultatif, notamment par le « Beirat », mais aussi en accueillant deux observateurs allemands au sein du Conseil d’Administration depuis 1995. Son nom commercial d’« EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg » adopté en 1987 en témoigne également. 
Il s’agit là d’un modèle de coopération transfrontalière emblématique et concret – une réalité biculturelle vécue au quotidien par les 6000 salariés de la plateforme.

L’EuroAirport souhaite la bienvenue et plein succès à M. Knibiely et à M. Rousselle dans leurs nouvelles fonctions !

Par ailleurs, le Conseil d’Administration est également fier de la nomination de son Administratrice Brigitte Klinkert au poste de Ministre déléguée à l’Insertion et lui adresse toutes ses félicitations et ses meilleurs vœux de réussite au sein du nouveau gouvernement français !


KNIBIELYRousselle
Philippe KnibielySylvain Rousselle