15/04/2020

Dans la crise, un peu de normalité

L’Aéroport de Bâle-Mulhouse joue un rôle important dans la gestion de la crise liée au COVID-19. C’est grâce au fret aérien que de nombreux biens essentiels peuvent être acheminés.

Dans le monde entier, les possibilités de voyage sont fortement limitées. Le trafic aérien passager est quasiment à l'arrêt, et bien que les aéroports soient encore ouverts, il n'y a pratiquement plus de vols. A l’EuroAirport, à la place de la centaine de vols journaliers, il n'y a actuellement qu'un ou deux vols de passagers. En revanche, les vols de fret, qui constituent un pilier important de l'EuroAirport, apportent un peu de normalité dans cette situation particulière. Car même durant la pandémie, le commerce transfrontalier continue fonctionner. Et pour cause : les vols de fret transportent souvent des marchandises vitales. Ainsi, des masques et des vêtements de protection pour le personnel soignant sont livrés dans notre région par voie aérienne. D’autres marchandises, comme par exemple des produits pharmaceutiques, sont acheminées depuis l’EuroAirport vers l’étranger.

Globalement, le volume du commerce des marchandises et biens industriels affiche plutôt une baisse, en raison d’une situation économique tendue. Or, le volume de fret à l'EuroAirport est passé d’environ dix à quinze vols par jour. Ceci est dû, entre autres, à l’entraide qu’apporte l’EuroAirport à d'autres aéroports de fret : il intervient quand ces derniers n’ont plus les capacités nécessaires pour gérer leur trafic aérien en situation de crise. Ainsi, par exemple, les avions de fret de Qatar Airways, qui devaient initialement atterrir au Luxembourg sont détournés vers Bâle-Mulhouse.

Environ 70%du fret aérien est habituellement transporté à bord d’avions de passagers. Mais comme ces aéronefs sont maintenant à l'arrêt, les avions conçus exclusivement pour le transport de fret atteignent leurs limites. De plus en plus de compagnies aériennes s'adaptent donc aux nouvelles circonstances en recourant à des avions de passagers inutilisés. Par conséquent, de grands avions de transport de passagers qui desservent normalement d'autres aéroports atterrissent à présent aussi à l'EuroAirport.

Afin de continuer à assurer les chaînes d'approvisionnement habituelles, certains vols de fret à l'EuroAirport sont opérés tôt le matin et tard le soir. Ces vols garantissent des délais de livraison courts, ce qui est particulièrement crucial dans le domaine du transport de biens essentiels. « Nous sommes heureux de pouvoir assurer la connectivité internationale avec les vols de fret, et les vols sanitaires sont également très importants afin de soulager les hôpitaux de la région. Nous apportons ainsi une contribution importante à la région », affirme Matthias Suhr, Directeur de l'EuroAirport.


Cargo_big