16/01/2020

À fin 2019, le taux d’atterrissages par le sud affiche 9 %, en recul par rapport à l’année précédente

L’EuroAirport se félicite que les autorités de l’aviation civile françaises et suisses vont examiner des mesures

Pour l’année 2019, le taux d’atterrissages avec le système d’atterrissage aux instruments permettant d’atterrir par le sud sur la piste 33 (ILS 33) s’est élevé à 9 % par rapport au nombre total d’atterrissages ILS à l’EuroAirport. L’année précédente, ce taux s’élevait à 11 %. Ainsi, en 2019, le taux d’atterrissages par le sud est retombé en dessous du taux limite de 10 %. L’OFAC (Office Fédéral de l’Aviation Civile en Suisse) et la DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne en France) examinent dès à présent des mesures possibles sur la base de leur rapport de suivi de l’utilisation de la procédure ILS 33 de l’année dernière. L’objectif est d’examiner des mesures afin de respecter les valeurs limites définis dans l’accord du 10 février 2006 signé par la France et la Suisse. L’EuroAirport salue expressément cette initiative prise par les deux autorités de l'aviation civile.


Pour plus d'informations Communiqué de Presse EuroAirport