Mesures du bruit

2017 - Mois après mois :

Janvier 2017
Février 2017
Mars 2017
Avril 2017
Mai 2017
Juin 2017
Juillet 2017
Août 2017
Septembre 2017
Octobre 2017
Novembre 2017
Décembre 2017

2017 - Par trimestre :

Bulletins Environnement

Archives :

Données 2016

Données 2015

Données 2014

Données 2013

Données 2012

Données 2011

Données 2010

Données 2009

Données 2008

Afin de faciliter l'interprétation de ces valeurs, la légende suivante donne la définition des indices publiés.

Mesure du bruit


dB Niveau acoustique : le décibel exprimé en dB est l’unité principale retenue pour mesurer le niveau sonore. Le décibel A, dB(A) est internationalement reconnu et a l’avantage de bien se calquer sur les différentes sensibilités de l’ouïe. C’est donc l’unité retenue pour traduire la sensibilité de l’oreille humaine.

Leq "niveau acoustique d'énergie équivalente" : une unité couramment utilisée pour indiquer une intensité acoustique moyenne dans un laps de temps déterminé. C'est le niveau acoustique constant qui, pour une durée donnée, équivaut à la même énergie que la somme de tous les événements singuliers.

LeqTOTAL : Niveau de bruit équivalent de toutes les composantes du bruit. La contribution du bruit des avions à ce dernier est très différente selon le lieu.

LeqAC : Niveau de bruit équivalent des évènements de bruit générés par les avions pour la période 06h00 - 22h00 (16h).

LeqAC22 : Niveau de bruit équivalent des évènements de bruit générés par les avions pour la période 22h00 - 23h00.

LeqAC23 : Niveau de bruit équivalent des évènements de bruit générés par les avions pour la période 23h00 - 24h00.

LdenAC : calculé à partir des indices suivants et qui permet une prise en compte plus fine des effets de la gêne sonore en soirée et pendant la nuit :
- LdAC (day) qui correspond à la journée, soit 12 heures de jour de 6h à 18h.
- LeAC (evening) qui correspond à 4 heures de période intermédiaire ou soirée de 18h à 22h, pondérées d'un facteur 5.
- LnAC (night) qui correspond à 8 heures de nuit de 22h à 6h , pondérées d’un facteur 10.
Ces indices sont corrélés aux évènements de bruit générés par les avions pour chaque période ainsi définie.

Il est à noter que pour des raisons de rapidité de publication, les données sont actualisées au fûr et à mesure et sans test de plausibilité complémentaire.